Article Var Matin - Juin 2011


Hôtels : a-t-on vraiment envie d’autre chose ?

’ Il y a toujours un lit, une salle de bains, et un service, mais aussi autre chose. Un dépaysement, un effet de surprise, un petit côté « bobo ’, voire un créneau complètement décalé. À l’heure où l’hôtellerie traditionnelle est en train de se demander si elle va pouvoir continuer à fonctionner avec son service de restauration et qu’elle a depuis longtemps sous-traité bon nombre de ses prestations, surgit un autre concept. Celui de l’originalité, de l’étrange, de l’insolite. Avec en filigrane l’évident besoin de capter une nouvelle clientèle et de faire la différence.

À croire qu’aujourd’hui un hôtel ne se doit pas seulement d’être beau, impeccable, accueillant, aux petits soins pour ses hôtes. Il doit faire « plus ’.

Un « plus ’ dont on parlera forcément au retour des vacances ou d’un week-end, mais aussi un « plus ’ médiatisable ou qui fera le buzz sur Internet.

Dans notre région, où le nombre de « lits ’ se compte en dizaines de milliers, plusieurs établissements ont fait le choix d’étonner. Parfois depuis très longtemps, comme de véritables pionniers, d’autres plus récemment, parce qu’ils ont senti que les gens avaient envie d’autre chose. Et visiblement, le retour sur investissement est payant.... Petit florilège.

Une roulotte à Saint-Tropez

Nomade ? Pas vraiment. Ici les cinq roulottes n’ont rien du campement « rom ’. On est dans du quatre étoiles. Dans lesroulottes du Mas Bellevue à Saint-Tropez il y a la clim’, l’écran plat et le minibar...

« On avait la place, explique Bettina Marques, manager. Au début on a hésité. Mais finalement ce n’est pas un feu de paille. C’est une vraie tendance qui dure. On est passé de deux à cinq roulottes ! ’

Et il paraît que les clients en redemandent. « Tous âges, tous pays, tous styles. Il y a des jeunes couples, des familles, des gens plus âgés. On a très vite rentabilisé nos installations. ’

Les roulottes de Saint-Tropez sont réservées quasiment d’une année sur l’autre en pleine saison. On peut même choisir la couleur...

Entre 145 et 245 euros la nuit avec petits-déjeuners offerts, c’est une option dépaysante sur 24 m2 dans le parc de l’hôtel « traditionnel ’. « Ça sent le bois, ça sent l’herbe. Il y a une petite terrasse indépendante. Pour nous, c’était la meilleure piste à exploiter. ’

La direction explique qu’il fallait se démarquer : « Sur deux kilomètres, il y a six hôtels. Le créneau du design, du blanc partout et des espaces zen, c’était fait. Il y en a suffisamment. Nous, on a choisi de soigner la base de notre métier à savoir la qualité de l’accueil, de l’hébergement et la cuisine. On a un label ’maître restaurateur’ qui signifie que l’on utilise des produits frais et de qualité. Les roulottes ne sont pas notre faire-valoir. C’est juste notre ’plus’. ’ ’

www.masbellevue.com



Habitat Boheme

24 ZAC les pignès
09270 Mazères

Cliquez-ici pour contacter votre interlocuteur commercial( TELEPHONE / eMAIL )

Dirigeant de l’entreprise : Frédéric de Broux

Chef d’atelier : Swann Matose


Galerie - nos roulottes

Roulotte traditionnelle Habitat Bohème - sans sanitaire- 2/4 couchages - 18m² Roulotte Lily - 4 couchages- matelas de qualité Roulotte aménagée pour Hôtel ou Gîtes, 2 chambres - 4 couchages 2 Roulottes bois aménagées pour Hôtel, modèle 2 couchages - 18m² Modèle de Roulotte bois traditionnelle hotelière 4/6 couchages - 23m² Roulotte bois traditionnelle - 2 chambres - Gamme pour Hôtels ou Gîtes

© 2017  Natys  |  W3C